D'où viennent les mots de ma chanson.

D’où viennent les mots de ma chanson.

Un jour que je manquais de  “matériel” verbal pour étoffer une chanson que j’avais du mal à commencer, je me suis demandé comment faire pour activer mon imagination afin de récolter rapidement des images et des bouts de phrases en harmonie avec le thème que je travaille.

J’ai alors eu l’idée de me mettre dans l’état d’esprit d’un joueur de tennis et de faire comme si j’engageais une partie fictive avec un partenaire imaginaire. Une manière ludique d’attraper les mots au vol.

J’IMAGINE QUE MES MOTS SONT DES BALLES DE TENNIS.

Je décidais qu’au premier service, ma balle serait le thème de ma chanson. Pour l’exemple ici, et pour ça parle à tout le monde, nous allons prendre comme thème: “La voiture de mon grand-père”.

J’engage donc la partie comme suit: “La voiture de mon grand-père”, et quand cette balle me revient, 4 à 5 secondes plus tard, propulsée par mon adversaire imaginaire, je dois absolument réagir en lui opposant un nouveau mot qui fait écho au premier.

4 à 5 secondes, c’est le temps moyen que je vous conseille de laisser s’écouler entre le moment où vous jetez votre première proposition verbale et celui où vous devrez répliquer pour contrer.

Vous pouvez tenter d’augmenter ou de réduire ce temps si vous en ressentez l’utilité. Et pour rythmer la cadence vous pouvez aussi compter dans votre tête 1-2-3-4-5 pour être encore plus précis et installer votre mesure. Là on entre dans la musique.

D’après notre exemple cela va donc donner:

1-2-3-4-5: La voiture de mon grand-père. 1-2-3-4-5: Il la gare gentiment. 1-2-3-4-5: Le chien assis sur le siège avant. 1-2-3-4-5: Tout le monde la regardait passer. 1-2-3-4-5 Ses chromes brillaient au soleil. 1-2-3-4-5: Et son klaxon d’un autre âge. 1-2-3-4-5: Elle a sa place dans le garage…

ENTRAÎNEZ-VOUS SOUVENT.

Entraînez-vous tous les jours pendant un temps. Ça devient de plus en plus facile. Quand vous séchez, considérez que vous avez perdu le jeu. Notez vos trouvailles et engagez un nouveau jeu à partir du dernier mot ou groupe de mots trouvé. Et ainsi de suite.

C’est très dynamique et ludique pour faire travailler votre imagination agréablement. Vous pouvez appliquer ce truc à tous vos sujets et idées.

Vous vous retrouverez comme ça rapidement avec un tas de propositions et de pistes que vous pourrez, si vous le désirez, retravailler à l’infini. Bien sûr il faut savoir décider quand s’arrêter.

Vous pourrez ensuite chercher plus avant par rapport au nombre de pieds, à la rime, au sens du message que vous voulez faire passer ou à l’aspect poétique.

Vous pouvez essayer de faire les choses dans les règles académiques de l’art mais ce n’est pas obligé.

Vous pouvez aussi vous entraîner à deux. C’est encore mieux pour l’inspiration parce que l’autre personne vous enverra des idées auxquelles vous n’auriez pas pensé.

Pensez à bien noter vos trouvailles après chaque parties.

Amusez-vous bien.