UNE CHANSON SUR LA MER

 

La merVous avez bien essayé, mais vous ne trouvez pas d’idées de reprises qui illustreraient assez bien ce que vous voulez exprimer.

Vous n’avez pas non plus pensé qu’une bonne solution serait peut-être de vous associer avec un autre auteur. Et si vous y avez pensé, vous pouvez ne pas encore savoir avec quel parolier travailler.

Dans un autre cas de figure, vous pouvez aussi connaître quelqu’un qui écrit mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre pour collaborer.

Il va bien falloir trouver une astuce pour rassembler assez rapidement pas mal de textes pour faire des essais de mise en musique et constituer un début répertoire qui se tienne.

Quand on veut chanter ses propres chansons et avoir un répertoire particulier, original et bien à soi, on n’a pas toujours de meilleure solution que de se lancer et d’écrire ses textes soi-même.

Pour débloquer la situation tous les subterfuges peuvent être intéressants à activer.

Dès lors que vous intégrerez plus fortement cet état d’esprit d’ « être dans l’écriture« , cet état d’esprit dont je parle si souvent, les occasions, les accroches, les amorces d’idées vont se présenter à vous de plus en plus fréquemment.

Pour moi cela c’est passé d’un façon très paradoxale l’autre jour: C’est le contraire du contraire qui a agitit. Avec le recul j’en suis très étonné moi même.

J’étais au bord de la mer en promenade avec des amis tout à fait par hasard. Le vent soufflait fort, il faisant très froid.

A un moment donné, j’ai voulu m’approcher de l’eau dans les rochers, et là j’ai trouvé une espèce d’écume formée pas le clapotis de la mer qui s’envolait en sorte de neige vers les dunes.

Comme j’avais mon smartphone j’ai voulu prendre une vidéo de la scène:

 

Rentré à la maison je visionne. Je trouve ça pas mal mais je veux y ajouter un fond sonore avec un commentaire que je dirai par dessus.

Et là l’idée m’est venue de faire une chanson sur la mer. Donc premièrement, ici c’est ma vidéo qui m’a impulser l’idée de travailler une chanson sur la mer.

Je commençais à faire des recherches là dessus quand la deuxième idée, paradoxale celle-ci, est venue s’ajouter: Je me suis rappelé que j’avais dans mon ordinateur une vieille chanson de mon cousin Erick que j’avais enregistrée il y a quelques temps avec lui et mon frère Alain.

C’est elle que j’ai choisi pour illustrer le fond de ma vidéo et par la même occasion j’ai décider avec la permission d’Erick de l’intégrer à mon répertoire. C’est chose faite.

Il n’empêche que je pourrais quand même écrire en plus une autre chanson sur la mer même s’il y en a déjà des tonnes. Il faudra juste trouver un angle nouveau pour la traiter.

Vous voyez: Ma vidéo me donne l’idée d’écrire une nouvelle chanson sur la mer. Et ça me ramène encore l’autre idée de finalement faire une reprise d’une chanson d’un autre à qui je demande évidemment l’autorisation de le faire. Où ça va se nicher tout de même?

Je pense que c’est parce que je me suis mis depuis longtemps sur ce fameux mode de « cultiver l’état d’être à l’écriture de chansons » que la Connexion s’est faite pour moi dans ce cas: La promenade fortuite à la mer et ma direction au hasard vers cette neige de mousse.

Perseverez. Pensez toujours à écrire, et grâce à votre tenacité la vie vous le rendra au centuple et de plus en plus spontannément.

En attendant, dites-moi quel est votre principal obstacle quand vous voulez écrire une une chanson?

Esayez-vous sur le théme de la mer. Usez d’un angle même imaginaire, rouge, mirage, rêve, dangereuse, salutaire, gelée, solide…

Exprimez vous dans le formulaire de commentaire un peu plus bas sur cette page en-dessous de la petite coche verte ABC. Je vous donnerais mon avis. Mais votre création sera toujours à vous. Un jour je ferais un article sur le dépôt de vos oeuvres à la S.A.C.E.M.

Merci

Posted in INSPIRATION and tagged , , , , , , .

Philippe Paugam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.