ECRIRE UNE CHANSON A DEUX.

guitare-plume-écrire des chansons à deuxIl arrive souvent que lorsque l’on veut
écrire un  texte de chanson, l’inspiration ne soit pas forcément au rendez-vous.

Vous aurez alors le choix entre faire une pose, ce qui serait d’après moi une sage décision, ou choisir de vous rabattre sur un sujet différent pour voir si ça ne fonctionnerait pas mieux.

Mais il existe encore une troisième option: avez-vous déjà envisagé la possibilité d’écrire cette chanson à deux?

Pourquoi écrire une chanson à deux?

C’est un procédé auquel on ne pense pas toujours. Pourtant, en vous associant avec un de vos amis, un chanteur ou un autre auteur, vous pourriez obtenir des résultats très intéressants. Cette démarche pourrait vous sortir d’impasses difficiles à surmonter. Il suffirait que vous réussissiez à convaincre cette personne de travailler avec vous.

Si vous faites partie d’un groupe et que vous avez fréquemment besoin de textes, écrire ensemble avec vos musiciens peut être aussi une expérience vraiment fructueuse. Il y a une foule de groupes qui le font. Pensez-y.

On a vu de très belles collaborations naître pour le plus grand plaisir du public: Voulzy et Souchon, Jean Fauque et Alain Baschung, Julien Clerc et Étienne Roda Gil, Elton John et Bernie Taupin, Paul Simon et Art Garfunkel, Keith Richard et Mick Jagger…

Dans ces exemples, vous pouvez remarquer d’ailleurs qu’un des deux associés n’est pas forcément un artiste de scène comme l’autre. Il y a des artistes de l’ombre.

Si vous avez besoin de conseils, je peux vous accorder gratuitement un entretien de 30 minutes pour vous aider à faire la lumière sur votre projet d’écriture de chansons.  

Co-écriture et choix final.

La démarche d’écrire des chansons à deux, à condition que vous sachiez la conduire correctement pour garder les rennes de votre projet artistique, peut s’avérer ultra efficace.

Le plus difficile sera souvent de rencontrer le bon partenaire en fait.

La co-écriture apportera un sacré coup d’oxygène à votre projet en vous permettant de rassembler rapidement une plus grande quantité de textes à mettre en forme. Plus vous aurez d’éléments de textes à utiliser pour remplir les mesures de votre chanson et plus le jeu de construction sera intéressant.

Un grand choix d’élément de textes ouvrira plus largement votre imagination sur d’autres idées encore. Écrire à deux facilite vraiment le processus.

Ci dessous je vous donne le lien d’une vidéo qui donne bien l’idée d’une l’ambiance qu’il peut y avoir quand deux personnes travaillent ensemble en bonne intelligence à la conception d’une chanson. Il s’agit de Rodney Crowell, un chanteur de country américain.

C’est comme un jeu de combinaisons de cartes que vous pouvez assembler suivant d’infinies possibilités. Il faut essayer, recommencer, entendre les mots sonner, changer…

Finalement, vous ne réserverez que la crème, qui à votre goût constituera votre chanson.

3 cas de figure.

Donc, théoriquement et pratiquement écrire une chanson à deux est très efficace. C’est prouvé.

Mais que vous cherchiez à écrire ensemble des textes pour d’autres interprètes, ou que ces textes soient destinés à être interprétés par l’un d’entre vous, il faut que chaque « co-auteur » reste bien dans son rôle, et sans susceptibilité.

Distribution des rôles: Un demandeur, un servant ou deux servants associés.

  • 1 – Soit, vous êtes l’interprète, l’artiste, le demandeur de textes spécialement cousus à vos mesures et dans ce cas vous devez savoir diriger, formuler votre désir, être diplomate, décider, trancher, choisir, savoir dire non.
  • 2 – Soit, à l’inverse, vous proposez vos services d’auteur au demandeur, l’interprète, ou le chanteur. Et dans ce cas, vous devez savoir vous adapter, laisser votre susceptibilité aux vestiaires, savoir abandonner certaines bonnes idées, servir au mieux la commande.
  • 3 – Soit, vous êtes deux associés qui écrivent ensemble des textes pour d’autres, et alors vous ne connaitrez pas le même genre de rivalité. Vous devrez juste bien vous entendre. Et vous supporterez à deux la situation numéro deux envers l’interprète.

L’égo et la susceptibilité.

Donc attention, vous vous rendez bien compteM.Jagger et K.Richard qui composent ensemble. en lisant cet article que le fait d’écrire une chanson à deux pourrait parfois s’apparenter à un cauchemar si l’un des deux partenaires ne veut faire aucune concession.

Pour amasser les idées, ça se passera très bien. Mais quand viendra le moment de choisir lesquelles on va garder, toutes sortes de rivalités et de considérations d’égo peuvent apparaitre.

C’est évidemment une collaboration entre deux artistes, mais au final, il me semble que c’est quand même celui d’entre vous deux qui chantera la chanson sur la scène qui doit avoir la décision définitive.

Si une collaboration existe pour affiner son projet artistique, l’interprète doit rester le maître du jeu.

Il y a des personnalités qui ne s’arrangeront jamais. C’est comme ça. Que vous soyez le demandeur ou le servant, n’avancez pas contre nature en vous obstinant à essayer de dissoudre de l’huile dans l’eau. Choisissez soigneusement vos associés.

Faites tout pour que la collaboration soit agréable. Et ce n’est pas qu’une question de politesse et de courtoisie. Oh que non!

Voici un article sur l’auteur français Claude Lemesle.

Dans un prochain article, je vais évoquer d’autres aspects des joies d’écrire une chanson à deux, qu’il serait expressément indispensable de considérer si vous ne voulez pas sauter à pieds joints dans une véritable galère.

En attendant inscrivez-vous dans le formulaire en haut de la colonne de droite pour recevoir d’autres informations sur l’écriture de chansons.

PS: Que pensez vous de ce logo? N’hésitez pas à me donner votre avis.

 

 

 

 

 

 

 

Posted in LA CHANSON and tagged , , , , .

Philippe Paugam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.